Moïse Marcoux-Chabot

Catégorie - Analyses

Wapikoni mobile

Autoreprésentation autochtone: Wapikoni mobile

La survie de Wapikoni mobile est menacée. Dans ce contexte, je publie ici un travail de recherche débuté à l'automne 2010. Comment le projet Wapikoni mobile s’inscrit-il dans l’historique des démarches d’autoreprésentation autochtone ?

moise-marcoux-chabot-camera-au-poing-banniere-fond-NB

Ne pas oublier

«J'ai vu, j'ai pleuré et je n'ai rien pu faire.» Réflexion sur la violence politique et la mémoire collective, à partir d'un documentaire sur le travail de l'anthropologue péruvien Edilberto Jiménez Quispe.

moise-marcoux-chabot-camera-au-poing-banniere-fond-NB

Pour une anthropologie visuelle vulgarisée

Essai rédigé dans le cadre du cours Anthropologie visuelle à l’Université Laval et publié pour la première fois dans le journal étudiant Le Potlach à l’automne 2006. Cet article nullement vulgarisé se veut ironiquement un plaidoyer pour une anthropologie visuelle vulgarisée, plus accessible au grand public. L’auteur...