Moïse Marcoux-Chabot

Lespouère primé à Regard sur le court

C’est à mon plus grand bonheur que mon court-métrage documentaire Lespouère s’est mérité le prix Tourner à tout prix! de la 18e édition du festival Regard sur le court-métrage au Saguenay. Le prix consiste en une bourse de 1000$ en argent offerte par MAtv et une valeur de 15 000$ en services offerts par Spirafilm. Au-delà de ma joie personnelle, je suis très heureux qu’un documentaire en noir et blanc au contenu politique et poétique soit récompensé par le milieu et que les enjeux qu’ils soulèvent soient discutés.

«Cette distinction décernée par le jury professionnel récompense le meilleur court métrage canadien, dont le film tourné « sans budget » a su faire preuve d’audace en démontrant des aptitudes cinématographiques exceptionnelles et novatrices.»
Source: Regard sur le court

J’ai été honoré de recevoir cette récompense inattendue des mains du président du jury, M. Claude Robinson, un homme à l’histoire remarquable qui est un exemple vivant de détermination dans la lutte. Un article du journal Le Quotidien rapporte ses propos suite à la remise de prix:

«Dix-huit ans en cour pour arriver au court; cette semaine m’a rempli de bonheur. Ça me donne de « lespouère » […] Le festival de Saguenay m’a réconcilié avec le monde de la création, ça vaut la peine de revenir dans le milieu».
Source: Claude Robinson cité par Roger Blackburn, «Claude Robinson a le goût de créer», Le Quotidien, 17 mars 2014

826878-claude-robinson-pose-compagnie-moise

Avec Claude Robinson à Chicoutimi. Photo Mariane L. St-Gelais, Le Quotidien.

On trouve aussi des mentions du prix dans le journal La Presse, un blogue de La Presse, Le Courrier du Saguenay et Le Devoir.

Lespouère a été disponible en ligne exclusivement pendant la durée du festival, sur la « >plateforme Tourner à tout prix de MAtv, la «vitrine des vues à courts moyens». On peut d’ailleurs y lire quelques réponses que j’ai données aux questions de l’équipe de MAtv. On m’a entre autres demandé de quoi j’étais le plus fier dans la réalisation de ce projet. Voici ma réponse, en quelques mots:

«J’ai rencontré Bilbo pour la première fois quelques minutes avant le tournage, qui s’est réalisé en moins de 24 heures avec beaucoup d’improvisation. C’est une rencontre qui a été marquante pour moi et qui a transformé ma vision de la Gaspésie, que je connaissais encore très peu à ce moment-là. Je suis très fier de ce court métrage, qui permet à d’autres de se laisser porter par les mots et « lespouère » de Bilbo. J’ai fait la tournée de la péninsule pour le présenter au public gaspésien et j’ai été comblé, à chaque fois, par les réactions. C’est un film qui parle beaucoup aux gens de la région, mais aussi aux gens de partout au Québec.»

Justement, recevoir les réactions du public est l’une de mes plus belles récompenses. Voici quelques commentaires vus ou reçus suite à la diffusion web de Lespouère. Ils ont été dénominalisés, par respect pour la vie privée. N’hésitez pas à me contacter si vous avez vous-même un commentaire ou si l’un de ceux-ci est le vôtre et que vous aimeriez qu’il soit retiré. Il me fera aussi plaisir de transmettre des messages à Bilbo Cyr ou à d’autres protagonistes du film.

Ce qu’on dit de Lespouère sur Facebook

«Bilbo Cyr, le courage de penser, de dire, d’aimer sa Gaspésie et de vouloir la protéger. Bravo, continuez à partager et à slamer.»

«[…] beau film […] Un excellent court documentaire sur un poète lucide, un planteur d’arbres qui éveille les consciences.»

«Très touchant…»

«Super court-métrage réalisé en Gaspésie! […] À voir absolument…»

«Regardez ça… si ça ne s’appelle pas parler au coeur du peuple, j’cré bien qu’on est perdus…»

«Un temps d’arrêt plus que nécessaire!»

«Chapeau! Quel trésor tu nous fais découvrir là en toute authenticité. Un grand rêve, un grand verbe, un grand réverbère gaspésien, acadien se tenir! Citoyen si lucide, planteur d’arbres à plumes et pousseur d’âmes à paroles… Cela donne le goût de slamer!

«Regarder ça ce matin avec sa petite fille de 4 mois sur les genoux… Lespouère! Merci, c’est beau.»

«J’ai regardé, ri, eu des idées, été touché… c’est super bon!»

«À regarder cette vidéo!!! Il y a de la poésie gaspésienne.»

«C’est comme du bonbon, magnifique.»

«Une belle œuvre, celle de Bilbo Cyr et celle de Moïse Marcoux-Chabot, ensemble!»

«Laissez-vous inspirer! Merci pour le partage de mots et le partage de sens.»

«Nous en avons tellement besoin par les temps qui courent.»

«Quatre jours seulement pour voir ce court métrage documentaire en ligne et rencontrer Bilbo Cyr, poète et slameur gaspésien, indomptable dans sa colère comme dans son espoir.»

«Beau portrait d’un homme ancré.»

«Je viens enfin de prendre le temps de regarder ce superbe film. J’ai bu les paroles de Bilbo. C’est juste trop beau. Je suis déçue d’avoir attendue la dernière heure… trop tard pour partager? Je le fais quand même!»

«Un documentaire à voir absolument! […] C’est inspirant, ça parle d’humanité, de la Gaspésie, de responsabilité, de poésie.»

«Rempli de poésies qui ébranlent nos valeurs. Bilbo Cyr est un poète-visionnaire qui doit contaminer le peuple.»

«C’est le temps de lespouère, écoutez ce film, ça ragaillardise!»

«Voici un court métrage que je vous recommande très fortement! […] Lespouère ça fait du bien !

«Je vous invite à regarder cet excellent film […]. Une grande marche dans la forêt gaspésienne avec comme compagnons les mots, les arbres et l’espoir, oups, je voulais dire Lespouère.»

«[…] une des plus belles poésies réalistes de notre temps par un gaspésien de « racine et non de souche, parce qu’une souche, c’est mort »! Bilbo Cyr, vous êtes inspirant!»

«Un documentaire très intelligent qui porte à réflexion sur notre modèle économique de développement!»

«Rempli de poésie.»

«Très beau court-métrage! Bravo! Faut garder LESPOUÈRE!»

«L’amour et la précaution triomphent, Bravo Moïse, emballant Bilbo!»

«La poésie gaspésienne engagée résonne!»

«J’ai vu le film pour la première fois aujourd’hui: wow, wow, wow.»

«Bravo! J’ai beaucoup aimé le film. La colère de Bilbo Cyr, c’est la nôtre; et tu rends audible la tempête qui nous anime par ton film dont j’ai aimé les images, le montage, le grain. Merci et bravo!»

«Ouais! On a écouté la diffusion en ligne lors d’un petit week-end en région, c’était très d’adon! Beau petit film!»

«J’ai beaucoup aimé ton documentaire et merci à Bilbo Cyr pour sa poésie inspirante!»

«Parmi les langues de bois de la campagne électorale ton film est un grand verre d’eau fraiche…. Esperanza, esperanza, oh esperanza!»

«C’est vraiment un petit bijou!»

«Quand David a sluggé Goliath d’une roche entre les deux yeux, il a du prendre le temps de choisir sa roche… avec lespouère!»