Moïse Marcoux-Chabot

Ramaillages

Synopsis

Ramaillages est un projet documentaire tourné aux quatre coins de la Gaspésie au sein de communautés animées par l’envie d’une existence plus saine et la nécessité d’une résistance aux crises écologiques et sociales.

«En me promenant autour de la péninsule, j’ai rencontré beaucoup de gens qui aspirent à un mode de vie plus respectueux de l’environnement, plus solidaire, qui critiquent l’idéologie capitaliste et le développement fondé sur l’extraction des ressources. Des communautés s’organisent pour revitaliser leur milieu de vie, se doter d’une meilleure autonomie alimentaire, favoriser la transition vers une économie à échelle humaine et protéger les ressources naturelles contre les mégaprojets industriels.

Il y a aussi un certain mouvement de retour à la terre pour beaucoup de jeunes qui quittent la ville et choisissent de s’installer ou retourner dans la région. Je fais partie de cette mouvance puisque j’ai déménagé l’année dernière à Mont-Louis, en Haute-Gaspésie, après 12 ans passés en ville. L’idée derrière mon documentaire, c’est de faire le portrait, au fil des saisons, de ces personnes qui habitent la Gaspésie et l’animent par leurs idéaux, mais aussi de montrer comment on peut “ramailler” un filet social régional, à contre-courant de l’idéologie dominante. D’où le titre, au pluriel, parce que le film a pour ambition non seulement de documenter les liens qui se tissent, mais aussi de renforcer ces liens et en créer de nouveaux.»
– Moïse Marcoux-Chabot

Pour en savoir plus:

Plus de détails à venir.

Moïse Marcoux-Chabot, réalisateur de Ramaillages. Crédit photo David Gingras.

Générique

Réalisation:
Moïse Marcoux-Chabot

Production:
Office National du Film du Canada
(Colette Loumède)

Montage:
Philippe Lefebvre