Moïse Marcoux-Chabot

Visite ministérielle surprise à Anticosti

Un citoyen d’Anticosti, Marc Lafrance, connu pour son opposition à l’exploration pétrolière, s’adressant aux ministres Pierre Arcand et David Heurtel.

Un citoyen d’Anticosti, Marc Lafrance, connu pour son opposition à l’exploration pétrolière, s’adressant aux ministres Pierre Arcand et David Heurtel. Photo Moïse Marcoux-Chabot

En septembre 2014, j’ai eu l’occasion de parcourir le golfe du Saint-Laurent en voilier pour un Symposium nomade et de publier un récit photographique sur cette expérience. Le 15 septembre, alors que nous faisions une escale de moins de 24 heures sur l’île d’Anticosti, nous avons appris que les ministres libéraux Pierre Arcand et David Heurtel y effectuaient une visite surprise et secrète.

En compagnie du journaliste Alexandre Shields du quotidien Le Devoir, qui couvrait lui aussi l’expédition scientifique, nous avons retrouvé les ministres à la sortie de leur réunion. L’article d’Alexandre Shields et ma photographie exclusive, envoyés juste avant de lever l’ancre, ont fait la couverture du Devoir le lendemain matin. Ma première Une!

Extrait du reportage

Ma photo en Une du Devoir, 16 septembre 2014. Photo Lyne Morissette.


Ma photo en Une du Devoir, 16 septembre 2014. Photo Lyne Morissette.

«Ce voyage, gardé secret même pour les citoyens d’Anticosti et organisé sans rencontre publique, était surtout l’occasion de «voir l’état des lieux» en ce qui a trait aux travaux d’exploration pétrolière, a dit le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

Même si le dossier du pétrole hypothétique d’Anticosti suscite de vifs débats depuis déjà plus de quatre ans, il s’agissait, de mémoire d’Anticostien, de la première visite d’un ministre du gouvernement du Québec en plus d’une décennie.»
– Alexandre Shields, 16 septembre 2014, Le Devoir

Lire la suite du texte sur Le Devoir.