Moïse Marcoux-Chabot

Quand ferme l’usine

Synopsis

Documentaire / 2016 / 60 min / Français et chiac acadien / Couleurs et N&B

Pendant des décennies, l’industrie des pâtes et papiers a été un véritable fleuron de l’économie canadienne. À l’heure où de nombreuses usines ferment, que deviennent les communautés forestières qui sont nées et ont prospéré grâce à cette industrie? Les témoignages lucides et inspirés d’anciens employés permettent de plonger au cœur d’un passé glorieux et de mesurer l’impact réel de ces fermetures sur les populations locales et la gestion du territoire.

À propos

En février et mars 2015, j’ai eu le privilège de travailler pour la première fois comme caméraman sur une production de l’ONF: le documentaire Quand ferme l’usine, réalisé par mon ami Simon Rodrigue. De Trois-Rivières à Miramichi au Nouveau-Brunswick en passant par Smooth Rock Falls au nord de l’Ontario, j’ai vécu une super expérience de tournage d’équipe avec Helgi Piccinin à la caméra et Simon Plouffe et Julien Fréchette au son.

Image du film <em>Quand ferme l'usine</em>. Crédit ONF.

Image du film Quand ferme l’usine. Crédit ONF.

Générique

Recherche et réalisation
Simon Rodrigue

Production
Office National du Film du Canada

Caméra
Helgi Piccinin et Moïse Marcoux-Chabot

Son
Simon Plouffe et Julien Fréchette

Montage
Ariane Pétel-Despot

Conception sonore
Olivier Calvert

Musique originale
David Boulanger

Distribution

Première mondiale aux Rendez-vous du cinéma québécois à Montréal le 22 février 2016, à 19h30.

Pour organiser une projection ou connaître le calendrier de diffusion: distribution@onf.ca

En repérage pour Quand ferme l'usine - Ruines de la Belgo, Shawinigan. Photo Moïse Marcoux-Chabot

En repérage pour Quand ferme l’usine – Ruines de la Belgo, Shawinigan. Photo Moïse Marcoux-Chabot