Moïse Marcoux-Chabot

5 commentairesLaisser un commentaire

  • Salut Moise,
    Je savoure bien les textes, son et images au fur et à mesure que tu les mets en ligne… C’est super intéressant. Plus je visite ton site, plus j’ai hâte de la suite. Je me demande cependant s’il ne serait pas mieux de mettre les extraits vidéo dans la rubrique «Son et Image» à laquelle on a tendance de cliquer…
    Très amicalement
    Mini-Mini Médard

  • Alors, t’avais un objectif…bien sûr, ce n’est pas sans raison que ton appareil à…un objectif! La simple présence de cette technologie transforme déjà la vie des gens, leurs attitudes, leurs mots, et la personne qui prends l’appareil teinte cette réalité de ses intentions, de sa culture, de ses perceptions…ça n’a rien de mal en soi, c’est un échange…pour autant qu’on accepte que ce n’est pas…objectif!

    Qu’est-ce que les tchadiens peuvent apporter au(x) canadien(s)? Cela leur semble à prime abord un peu farfelu…moi je vois une authenticité, une solidarité, une humanité …bref tout ce qu’on tente de retrouver au sein de notre pays industrialisé…le sens de la vie!

    Au plaisir de te voir à Mtl à ton retour…espérant que tu apportes dans tes bagages bien plus que des photos et des vidéos…la chaleur humaine et une existence où le coeur prends plus de place que la tête.

    Affectueusement,
    Mélissa

  • Moïse, le gand explorateur! Tu nous rammènera un chef d’oeuvre, j’en suis certain. J’espère avant tout que la santé va bien et que tu manges à ta faim (la sous-vie comme tu l’as déjà si bien dit). Tu te transformes et tu as le pouvoir de déterminer celui que tu seras, le pouvoir de placer les pièces du puzzel. Ce vidéo sera, je l’espère, celui qui lancera ta carrière. Prends soin de toi et remercie, pour toi et pour nous qui te lisons, les gens qui t’accueillent.

    Et je te payerai un café par Temps Perdu à ton retour!

    Le Smooth

  • c’est une surprise de voir que ce dialogue fictif comme tu l’appelles n’est pas fait entre nous mais que pour le monde des internautes. dois-je te feliciter ou te blamer car j’avais mon point de vue à donner sur la publication de celui-ci alors peux-tu choisir ce que tu attends de moi
    Samuel

  • Mini-Mini:
    Si tout se passe comme je le souhaite, la suite du terrain devrait être encore plus passionnante que le terrain lui-même pour les lecteurs de mon site comme toi. Je compte bien enrichir le site de données, de séquences vidéo et de récits régulièrement pendant les mois à venir. J’en profiterai aussi pour rassembler tous les « sons et images » dans leur propre rubrique.

    Mélissa:
    Merci de nous partager tes réflexions. Ce que je rapporte du Tchad va en effet bien au-delà des données audio et vidéo. C’est une expérience profondément humaine, que je désire partager au-delà des frontières.

    Alexandre:
    C’est plutôt flatteur de se faire surnommer « grand explorateur »… À mon retour de la Bolivie il y a deux ans, je me voyais plutôt comme « le petit explorateur qui voudrait bien être grand ». Mais depuis, surtout par le biais de l’anthropologie, j’ai pris un certain recul vis-à-vis des grands voyageurs, découvreurs et explorateurs de tout acabit. À l’étranger, je préfère être un être humain comme tous les autres.
    Le café que tu proposes de m’offrir sera le bienvenu. D’ailleurs, si d’autres lecteurs (ou lectrices) ont envie de m’offrir un café, un thé, une bière ou un porto, n’hésitez surtout pas!

    Samuel:
    Je te reconnais bien dans ton commentaire mon ami ! Tu as saisi depuis longtemps la complexité des points de vue et du partage de l’image.
    Ce que les Tchadiens attendent du Canadien, ce que le Canadien attend des Tchadiens, ce que Moïse attend de Samuel…
    Je pose la question du caractère fictif de ce dialogue. Ce dialogue est fictif dans la forme qui lui a été donnée par le montage. Il a été recréé à partir de notre échange de questions et de réponses du 8 juillet. Au milieu de cet échange, nous avons inversé les rôles.
    Est-il plus authentique monté ainsi ? Plus humain ? Il y a dialogue dans la mesure où un échange a lieu. Ça, pour échanger, nous avons bien échangé !
    Ce que Moïse attend de Samuel… Qu’il complète cette séquence vidéo avec son point de vue renouvelé. Que les conversations figées sur vidéo s’enrichissent par de nouvelles conversations virtuelles entre internautes, Moïse et Samuel compris.

    À tous:
    Je lance la question. Qu’est-ce que les Canadiens et les Tchadiens attendent de Moïse, de ce site et du travail effectué au Tchad ? À répondre dans Vos attentes.