Moïse Marcoux-Chabot

Nouveaux départs

Depuis mes dernières nouvelles en décembre, pas mal de choses ont bougé pour moi. Alors que je planifiais démarrer un projet Jeunes Volontaires cet hiver et me lancer dans la réalisation d’un web-documentaire, je me suis plutôt retrouvé temporairement chargé du projet AMPLI à la radio CHYZ 94,3. J’ai en effet choisi de repousser à plus tard un gros projet documentaire, préférant continuer à me former dans le domaine et réaliser quelques courts-métrages avant de faire le saut.

Détour en Belgique

Et alors que je n’avais aucun voyage en vue il y a trois mois, je me suis retrouvé en France et en Belgique pour deux semaines en février, envoyé par l’OQWBJ (Office Québec Wallonie-Bruxelles pour la Jeunesse) pour participer à une rencontre internationale, l‘Agora Jeunes Citoyens Monde. J’en ai profité pour fêter mes 25 ans en Belgique, en compagnie de gens formidables et de bières délicieuses !

Retour au Pérou

Aussitôt revenu, ou presque, j’ai appris que ma candidature avait de nouveau été sélectionnée, cette fois par l‘OQAJ (Office Québec Amériques pour la Jeunesse), en vue de réaliser un stage rémunéré de deux mois à Lima au Pérou, au sein de l’organisme Minka Fair Trade. Je serai donc voyagé, assuré, hébergé et financièrement compensé pour créer le nouveau site web de cet organisme de commerce et tourisme équitable. On ne dit pas non à ce genre d’opportunité… Cinq ans après mon premier grand voyage à l’étranger, ça devrait être assez intéressant de retourner au Pérou… Je quitte Québec le 27 mars et reviendrai le 28 mai.

Mon occupation principale sera mon stage avec Minka, mais j’ai quelques idées de films qui pourraient être réalisés par la bande. Et mon propre site web aurait bien besoin d’une cure de rajeunissement…

Aussitôt revenu…

Je ne demeurerai pas longtemps sur place en revenant au Québec. Aussitôt revenu, je repartirai en direction des Îles-de-la-Madeleine, pour y passer trois beaux mois d’été à travailler où on voudra bien de moi et à vivre dans une petite cabane, en bonne compagnie. Aucun objectif plus précis. Et à l’automne ? On verra bien !

Une plume blanche à l’UQAM

Mon film Plume blanche: récit d’une rencontre interculturelle continue de circuler. Dans quelques jours, je participerai à l’événement KÉBEK en compagnie de Sylvain Marcotte, mon ancien professeur d’anthropologie et protagoniste du film.

« L’événement KÉBEK : La place des Premières Nations dans un Québec interculturel aura lieu le 19 mars 2010 à Montréal. Cette rencontre est organisée par le Cercle des Premières Nations de l’UQAM (CPNUQAM) et le Groupe interdisciplinaire de recherche sur les Amériques (GIRA). […] L’événement comportera des tables-rondes de chercheurs et d’acteurs socio-culturels, des exposés thématiques et un spectacle interculturel où des universitaires, des personnalités publiques et des artistes autochtones et québécois de diverses origines pourront discuter et actualiser différentes visions concernant la place des Premières Nations dans un Québec interculturel. Nous souhaitons réfléchir à la question de la diversité culturelle au Québec tout en prenant pleinement en compte la question de la survie et de la prospérité culturelle des peuples autochtones. »

Le film intégral ne sera pas présenté, mais plutôt des extraits et des explications du projet, afin de contribuer à une table ronde en compagnie de l’émission radio Voix Autochtones, de la revue Inter, du projet Autochtones sans frontière et de Wapikoni mobile. Pour mes amis montréalais qui voudraient y être, ça se passe de 13h00 à 16h30 au 1430 rue St-Denis, salle D-R200.

Comme si ces nouvelles ne s’étiraient pas déjà assez…

… je tiens aussi à vous dire de quelles façons je continue de cheminer sur le sentier du cinéma documentaire. Il y a des choses qu’on peut apprendre seul, mais d’autres qui nécessitent un partage d’expérience ! Dans les derniers mois, j’ai pu suivre d’excellentes formations, dont deux avec Spirafilm: la prise de son, donnée par Mathieu Campagna et la réalisation documentaire, par Richard Lacombe. Il y a deux semaines, c’est à Vidéo Femmes avec Hélène Choquette de l’ONF que j’ai pu pousser plus loin ma compréhension du web-documentaire. Et d’ici à mon départ, je suivrai un atelier offert par Télé-Québec et l’ONF sur la scénarisation documentaire, avec la réalisatrice Carole Laganière, ainsi qu’un autre sur la production multiplateformes, avec Hugues Sweeney, aussi de l’ONF.

1 commentaireLaisser un commentaire

  • Allo Moise,

    C’est la première fois que je vois ton site web, j’aime bien le projet Minka Fair Trade, il devrait y avoir des choses comme ca au Québec, pour les gens qui aire dans les rues, ca leur donnerait un but et surtout de l’espoir…..C’est sur que j’ai pas tout lue, c’est vraiment impressionnant ce que tu fais. J’aimerais bien aller au Pérou un jour, en Inde et au Tibet. Tu as vraiment du talent, je suis vraiment fière de toi, même si je suis pas ta soeur 🙂 J’aimerais beaucoup m’impliquer dans ce genre de projets…. Tout ce qui est humanitaire, ou relié à ca m’intéresse vraiment….

    Toi le 2 mai, tu vote quoi ??? Moi je vais voter Laton, c’est sur que si tu te présenterais, je voterais pour toi, 🙂

    Bonne journée Mo
    xxx
    Stef