Moïse Marcoux-Chabot

Départ dans un mois !

La date de mon départ pour N’Djamena, le 28 mai, approche de plus en plus ! Heureusement que les formalités et préparatifs se déroulent bien. Visa reçu, passeport valide, équipement audiovisuel en ordre… Pas de course contre la montre en vue !

Ça me permettra de me concentrer sur l’amélioration de ce site mais surtout sur le stage d’un mois que je commence cette semaine avec l’organisme Khamtaar / Faire ensemble. Pendant les quatre prochaines semaines, je pourrai donc donner un coup de main à Jean-Étienne Poirier et André Langevin, tous deux anthropologues, et participer à leur enquête sur l’accueil des immigrants et immigrantes dans la ville de Québec.

Pour les détails sur le projet au Tchad, vous pouvez consulter les différentes pages de ce site, qui se rempliront d’information au cours du mois de mai.

Les commentaires sont toujours bienvenus !

4 commentairesLaisser un commentaire

  • Bravo Moïse ! C’était déjà très bien. Ce l’est encore plus!

    Ce sera plaisant quand Janine pourra te lire.

    Jean-Louis

  • Bravo Moïse!

    Tu nous fais part de tes projets. C’est très intéressant et, surtout tu nous donnes beaucoup d’informations qui nous stimulent et nous donnent envie de te suivre…Qui a dit que l’alimentation aux graines dans l’enfance ne donnait pas une belle plante épanouie les bras tendus au soleil prête à être transplantée partout offrant son essence aux humains sur sa route! Nous suivrons avec grand plaisir ta trace dans les mois à venir. Bonne route et bonne chance!

    Janine

  • Merci ! Recevoir des commentaires est toujours très stimulant. Que ce soit pour ajouter une note personnelle, une réflexion, un regard critique ou des suggestions, ces commentaires devraient enrichir le site tout au long de l’année à venir.

    Pour m’envoyer des commentaires plus personnels, il y a dorénavant un formulaire d’envoi de courriels dans la section Me joindre.

  • Moïse,
    Je viens de parcourir ton site WEB et ton programme de voyage. Félicitations. Ce stage au Tchad te sera certainement très formateur en anthropologie. À 22 ans et à l’ère du village global, il faut faire le tour de la mappemonde et s’en remplir les yeux! Bonne route.
    M.J.Mélançon