Moïse Marcoux-Chabot

Délit collectif de quadrature écarlate

Ce que j’ai trouvé de mieux à écrire comme article Facebook le 10 juin 2012, pendant la fin de semaine du Grand Prix du Canada, alors que des centaines de personnes subissaient du profilage politique à Montréal et sur l’Île Sainte-Hélène (pour port de carré rouge et autres délits collectifs). Publié dans le recueil Je me souviendrai en août 2012. Archivé ici le 30 décembre 2012.

Délit de rêver d’une société instruite
Délit d’avoir posé trop de questions
Délit de se promener dans un parc
Délit de couleur de ses vêtements
Délit de vouloir prendre le métro
Délit de ne pouvoir se disperser
Délit de désirer le changement
Délit de nez de clown insolent
Délit de ne pas avoir entendu
Délit de désobéissance civile
Délit de marcher sans trajet
Délit de déranger les chars
Délit de rester dans la rue
Délit de filmer la violence
Délit de dire non à l’abus
Délit de nudité publique
Délit de la cinquantaine
Délit de visage masqué
Délit d’avoir l’air jeune
Délit de langue déliée
Délit d’éveil politique
Délit par association
Délit pour solidarité
Délit de conscience
Délit de présences
Délit de sac à dos
Délit d’itinéraires
Délit de klaxons
Délit casseroles
Délit d’opinion
Délit présumé
Délit de bruit
Délit d’idées
Délit pensé
Délit rouge
Délit vécu
Délit noir
Délit ouï
Délit vu
Délit lu

Délits
Des livres

Délivrons-nous
Délivrons-nous du roi
Délivrons-nous des chefs
Délivrons-nous de leur pouvoir
Délivrons-nous de l’élite corrompue
Délivrons-nous de cette police politique
Délivrons-nous de l’oppression, TABARNAK !

 
 

Sous les pavés

Quelques vers inspirés par une fissure dans la grisaille urbaine, écrits le 28 août 2012 pour accompagner cette photo publiée sur Facebook. Archivés ici le 30 décembre 2012.

Rue si violente
Rue intimidante
Il faut te piétiner
Il faut te fracturer
Sur tes pavés la trêve
Sous les pavés le rêve

rue-intimidante-carre-rouge